eleonore lubna

Projet en cours

Projet mené en duo avec Louis Matton

La serpiente de oro est une enquête photographique menée quarante années après l’échec du tournage de Fitzcarraldo de Werner Herzog, dans la région du Alto Marañón au Pérou. Après avoir parcouru le pays à la recherche d’un site, Walter Saxer (producteur de Herzog) s’était arrêté à Wawaim, communauté indigène posée sur une montagne entre les fleuves Cenepa et Marañón, pour y réaliser le film. C’est dans cette zone à l’extrême ouest de la forêt amazonienne que le cinéaste allemand allait établir un premier campement de tournage, sur la plage de Wachints, en aval de Wawaim. Le bateau à vapeur de Fitzcarraldo ne gravira finalement jamais cette montagne : le refus des Awajuns d’accueillir et d’œuvrer à la réalisation du film contraignit le réalisateur à partir tourner au sud du pays, sur les fleuves Urubamba et Camisea.

Cet échec pour Werner Herzog fut en revanche pour les indigènes un moment politique important et fédérateur ; le Consejo Awajun y Wampis (première organisation représentative des populations indiennes de la région) acquit de l’importance et de la visibilité lors cette lutte. L’affaire fut mondialement médiatisée, les méthodes de travail de Werner Herzog critiquées, et l’exploitation des indigènes par les barons du caoutchouc incarnée par le personnage de Fitzcarraldo fut un des principaux arguments contre le tournage du film.

L’événement Herzog, considéré comme un facteur de cristallisation des questions coloniales dans un processus, toujours en cours, de construction d’une identité collective des Awajuns et Wampis, est d’actualité à chaque nouvelle lutte. Partant de ce refus d’une mise en image d’un pan douloureux de l’histoire de la jungle colonisée, nous désirons documenter les moyens politiques, stratégiques et culturels mis en œuvre par les indigènes dans leurs combats actuels pour la préservation de leurs territoires contre l’état péruvien et contre des multinationales à la recherche de nouvelles exploitations pétrolières et aurifères.

Développé avec Berta.me